10-vins invente la machine à capsule de… vins

 

Mise à jour de janvier 2016 : L'entreprise nantaise a été sacrée meilleure start-up au CES 2016 de Las Vegas.

 

10vins

 

Le Nantais Thibaut Jarrousse précise : "L’enjeu pour nous au CES est de valider notre « go to market » aux États-Unis, de consolider notre business plan et d’être capables de lever trois millions d’euros pour structurer notre développement. L’objectif est d’ouvrir en 2017 des antennes à San-Francisco et New-York permettant de faire des démonstrations de la D-Vine, comme c’est le cas à Nantes."
 

La startup nantaise 10-Vins a été créée en décembre 2012. Elle a déjà levé 2,5 millions d’euros et emploie 17 personnes aujourd’hui. La mise au point de la D-Vine a été finalisée l’an dernier avec une trentaine de partenaires industriels et livrée à Noël. "Nous en avons vendu 260 machines (à partir de 499 €). 150 sont d’ores et déjà livrées", détaille Thibaut Jarrousse.

 

Billet d'origine (mai 2015) :

 

Allez, c'est le week-end, mais vous n'avez pas le temps de faire de l'oenotourisme ? 10-vins, une start-up nantaise, invente la D-Vine, une machine à vin connectée.

 

10-vins6

 

 

C'est par le biai de la plateforme régionale de crowdfunding Proximea de financement participatif que la start-up finance son projet. Le ticket d'entré est à 2 000 euros et déjà plus de 420 000 sur les 800 000 euros sont déjà collectés.

 

 

10-vins3

 

La D-Vine est une sorte de sommelière à domicile fonctionnant sur le même principe que les machines à café telle que Nespresso à cela près que les dosettes sont des tubes de verre, hermétiques et vidés d'air, contenant 10 centilitres de vin rouge, blanc ou rosé, la même dose que celle servie en restaurant. La machine permet de verser automatiquement le contenu de chaque éprouvette dans un verre à la température de service idéale et avec l'aération optimale.

 

 

10-vins4

 

Plus besoin de carafer le vin ni de le mettre au frais, la machine se charge du service grâce aux informations figurant sur l'étiquette RFID du tube, le tout en moins d'une minute.

 

10-vins5

 

 

Pendant se temps, l'utilisateur peut scanner le tag RFID avec son smartphone et visualiser une petite vidéo explicative du vigneron producteur agrémentée du commentaire de l'œnologue de l'entreprise. La vidéo dure également une minute, bien vu juste le temps de "décanter" le tube... Le dégustateur peut également visualiser le lieu de production et obtenir le contact du vigneron pour un commentaire ou une commande.

 

 

 

 

 

Cette machine correspond à un nouveau mode de consommation du vin. Que ce soit pour savourer un verre de grand cru classé ou de changer de vin au cours d'un même repas ou encore ne pas boire le même vin que ses amis, plus de gaspillage avec des bouteilles ouvertes   Y

 

 

 

 


Visiter le site officiel


1
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowconfusedcooleviloopsrazzrollcryshocklolmadsadexclamationquestionideaYhellomercieek
  Inscription aux commentaires...  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier pour :
Laurent Droid
Admin
Laurent Droid

Mouais, ça fait un peu peur quand même. Pour ma part, je préfère continuer à manipuler de vraies bouteilles (ou demi-bouteilles), sentir le bouchon, prendre le temps de décanter si nécessaire, verser le vin dans un grand verre aéré, observer, etc. smile